Déjà vu de Tony Scott – « You can save her »

    Note du film : 6/10

      Le dimanche 8 septembre 2013, affalé sur mon canapé à zapper les chaînes, je suis tombé sur le film « Déjà vu » de Tony Scott avec Denzel Washington, dans le rôle d’un agent de l’ATF, Doug Carlin, Paula Patton dans le rôle de Claire Kuchever et Val Kimer, et j’en passe…

Synopsis :

     Le jour du mardi-gras, une explosion s’abat sur la Nouvelle-Orléans tuant les passagers d’un ferry, le Sen. Pour cela, un agent de l’ATF, Doug Carlin est appelé pour enquêter sur cette affaire. Il découvre un corps calciné dans la rivière, celui d’une jeune femme Claire et découvre, également, en allant à l’encontre des suppositions du FBI, que cette explosion est lié à un attentat opéré contre ce ferry et ces passagers. Grâce à ses talents d’enquêteurs, il est appelé à rejoindre une nouvelle unité du gouvernement. Cette équipe va étudier cette affaire par de nouvelles méthodes, en utilisant un nouveau logiciel appelé Snow White qui permet d’élaborer un nouveau système afin de voir ce qui s’est passé 4 jours 6 heures 3 minutes et 45 secondes plus tôt en continu sans pouvoir revenir en arrière. C’est ici que commence la course à la montre pour trouver le coupable de l’explosion et le meurtrier de la jeune femme…

Critique :

     Tony Scott, réalisateur de Top Gun, nous offre ici un thriller assez palpitant où se mêle drame, action et science moderne même si des défauts se ressentent particulièrement dans le scénario. Néanmoins, on se laisse prendre aux jeux.

  Tout d’abord, le scénario est plutôt bon (sans les explications incompréhensibles, évidemment !) et nous plonge dans un univers particulier et dans une réflexion intéressante (un peu trop, même !) sur le déjà vu et l’altération du temps et des événements. On est captivé du début du film jusqu’à la fin.  On est pris dans le feu de l’action. On retrouve tous les bons ingrédients d’un bon film de divertissement, c’est-à-dire, de bonne séquence et une bonne réalisation. Toutefois, je suis juste resté un tantinet bloquer par le scénario qui nous immerge dans ce voyage temporel et les explications donnés dans le film à ce sujet nous embrouille un peu plus à chaque fois. Dans cette incompréhension, j’ai perdu mes marques et ces incohérences se transcrivent à l’écran, notamment, lorsque la machine utilisée envoie l’agent Carlin 4 jours plus tôt pour sauver la jeune femme et les passagers. Cependant, je garde un bon souvenir de ce film, qui même si des défauts sont apparents, me permettront de discuter de ce sujet très particulier qu’est le « déjà vu ». Tony Scott nous a, quand même, apporté des scènes très réussis et affolantes, je parle de la scène où l’agent Carlin se retrouve en voiture à pourchasser le terroriste, 4 jours auparavant, avec un casque tout en évitant les voitures dans le présent de Carlin.

     Ce film se laisse suivre surtout grâce aux acteurs qui sont plutôt très intéressants. Denzel Washington nous livre, ici, une prestation assez juste, même si on a vu beaucoup mieux et est empreint aux même questions que le spectateur : Que se passe-t-il, qu’est-ce que c’est ? Il est  convaincant et touchant. Il relève, tout de même, le niveau du film qui m’a permis de poursuivre le film sans trop de déplaisir. Les autres acteurs présents dans le film sont aussi très convaincants mais n’ont pas réussi à retenir mon attention, alors je ne vais pas divaguer plus sur ce sujet !

     Enfin, Déjà vu est plutôt intéressant qui se laisse regarder même si on se triture les méninges sans trop savoir ce qui en est. Alors, si vous voulez le visionner, prenez ce film comme un pur divertissement, c’est tout !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s