Anguis Seductor Hominum – Tome 2 de François Debois et Krystelle – « Un tome 2 enivrant »

Note de cette BD : 07/10

Après un 1er tome très convaincant, on retrouve la suite d’Ash avec les mêmes ingrédients qui a réussit au 1er tome. Avec toujours la même magie et une histoire qui prend une route sinueuse avec des personnages dessinés façon poupées de porcelaine, ce qui pour ma part ne me dérange aucunement. En prime une suite haut en couleurs, en drames et en rebondissements.

L’histoire :

Après avoir été libéré, Ash se rend à la cathédrale pour récupérer un grimoire qui lui permettra de découvrir un peu plus d’informations sur son passé. Mais Faust sent le piège et se rend également à la cathédrale. Seulement, elle se fait capturer par un mouvement occulte de l’église. Ce mouvement ne l’enferme pas mais souhaite à tout prix utiliser son pouvoir. Alexej et ses mais tentent de trouver une solution pour s’échapper de l’antre de Faust mais celui-ci rentre. Mais Alexej (et ses amis) et Faust coopèrent pour sauver Ash mais pour cela ils auront besoin d’aide…

Ce que j’en ai pensé :

Avec ce deuxième tome, Ash reprend son histoire de plus belle. Après, qu’elle se soit libérée, Ash se fait de nouveau capturer par un mouvement occulte de l’église mais cette fois-ci pour l’utiliser à des fins personnelles. Ce qui fait la qualité de celui-ci est l’histoire qui se centre  un peu plus sur Ash et notamment sur son pouvoir. On apprend plus sur la façon de conclure un marché et ce que la personne doit renoncer. C’est pourquoi elle a été nommée « le diable ». On voit le pouvoir qu’elle possède et ce qu’elle représente à la fois, un objet de convoitise mais aussi un objet de terreur qui doit être maîtriser. Mais ce n’est pas le seul point qui est mis en avant car Faust est approfondi dans ce tome. Son personnage est plus sombre et plus ambigu. On comprend mieux sa quête, son ambition lié à l’échec de ses parent, ces révélations rendent les personnages plus attachants, plus fouillé et plus sombres encore. Ce qui fait la force de ce tome est qu’on ne sait jamais ce qui va se passer, les alliances qui vont se produire et surtout la fin explosive et sublime.

En parlant de sublime, c’est encore le cas avec le graphisme qui est juste sublime et agréable tout comme la lecture qui est aisée, fluide et prenante. On sent une tension, une ambiance qui s’exerce et qui s’amplifie avec une conclusion étonnante. En parlant des dessins, on voit parfaitement bien la patte de la dessinatrice et le talent de Krystel avec un aspect appliqué, soigné, fluide, gothique et imprégné de manga.

Le seul défaut de celui-ci résiderait à sa fin, car à ce que j’ai pu voir, il n’y a toujours pas de suite. alors, espérons qu’il y en ait une avec la même qualité que la première. Ce qui permettra d’avoir une suite plus fouillée sur le passée des protagonistes et des événements produits dans ce tome.

En bref, une suite réussie avec des dessins magnifiques honorant le premier tome avec une tension, une ambiance prenante et qui monte jusqu’à un final abouti. Une histoire qui aurait le mérite d’avoir de nouveau un tome.

A plus pour de nouvelle histoires…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s