Hunger Games: The Mockingjay de Francis Lawrence

Note du film: 06/10

Le 3e volet des aventures de Katniss et de la révolution du Geai moqueur est enfin arrivée sur grand écran la semaine dernière pour mon plus grand plaisir (enfin presque mais les détails seront énoncés plus tard). Bien sûr comme pour toutes mes critiques ayant pour origine un roman, je ne vais pas faire la différence entre le roman d’origine et l’adaptation cinématographique (qui est pour le coup assez proche du materiaux d’origine).

Histoire :

[http://m.youtube.com/watch?v=IXshQ5mv1K8]

Ce que j’en ai pensé :

Alors les deux premiers je ne les avais pas vus sur grand écran et j’aurais dû en rester là. Le prochain, j’attendrais la sortie DVD. Ce n’est pas du au fait de la qualité du film qui est en soi pas mal pour le coup mais c’est lié à l’ambiance de certains spectateurs très énervants, fatiguants qui n’arrêtaient pas de discuter, de ricaner, de déblatérer, de se vautrer comme s’ils étaient chez eux et à croire leur âge mental, ils le pensaient fortement.

Enfin, bref, passer la minute (enfin la séance) énervement, passons aux choses sérieuses… Tada, le film n’a pas été une si grande surprise pour moi même si le film a gagné en maturité. De nombreuses choses n’ont été pas très réussie notamment la première scène qui était ridicule, je me suis demandé ce qui se passait, est-ce que je ne m’étais pas juste tromper de salle? A un moment j’ai douté de moi.

Francis Lawrence reprend de son zèle pour nous pomper un film assez différent de ce qu’il avait fait. Il a quand même réussi à retranscrire l’idée du roman de Suzanne Collins et surtout les émotions des protagonistes. Bien èvidemment tout n’est pas parfait et au contraire… Le rendu est pas mal, mis à part quelques « shaky cam » qui venaient par si par là sans raison et qui empêchaient d’apprécier grandement le film. En tout cas, je n’ai rien à ajouter en ce qui concerne la réalisation de Francis Lawrence qui a une nouvelle fois réussi à placer sa patte dans ce nouvel opus film car l’image, les effets spéciaux étaient assez sublimes notamment l’explosion du barrage qui alimente la capitale, Panem. Une ambiance particulière est ressentie lors de cet événement. Ensuite, le président Snow lance des bombes sur le district 13 et les habitants se réfugient tant bien que mal dans le bunker. C’était une scène assez intense et angoissante.

Même avec tous les artifices et les enjeux que posent le film, ils manquent quelque chose,  un petit quelque chose qui mettrait à part le film par rapport aux précédents mais ce n’est pas le cas. Ils manquent plus de rythme,  plus de fond pour que ce volet ait de la consistance. 

C’est assez bien orchestré toute la propagande que mènent les deux fronts mais par moment on s’ennuie, je ne cherche pas forcément de l’action. Un film aurait suffit pour contenir  la derniere partie et la révolte et que l’aspect soit meilleur tout comme le rendu. Il faut dire quand même que certaines scènes sont magistralement bien orchestrées, les bombardements du district 13, puis l’explosion du barrage qui alimente Panem.

Côté casting,  le résultat est très prenant. Jennifer Lawrence est toujours aussi convaincante et épatante dans ses rôles. Ici, on voit une autre facette de Katniss, plus fragile et émouvante. Par contre, en ce qui concerne Liam Hemsworth,  il est très touchant et à un côté rebelle à la fois. Seulement, son personnage est celui que je déteste le plus, il ne sert complétement à rien et cela se retranscrit à l’ecran, malheureusement. Julianne Moore est parfaite en président implacable et froide. Grosse pensée à Philip Seymour Hoffman qui est toujours aussi charismatique et talentueux et dont sa mort nous a tous bouleversé. J’aurais aussi voulu voir plus Woody Harrelson car je le trouve géniale, il est drôle et complètement loufoque, tout comme Elizabeth Banks qui fait des apparitions ce qui est très plaisant, son rôle apporte une certaine fraîcheur et heureusement car c’est une des rares libertés faites dans le film parce que le personnage de Effie Trinket est absente du bouquin. 

Enfin, bref, la révolution est en marche et elle se déroule plutôt bien.  On trouve Katniss plus en forme que jamais (enfin presque) et Peeta déboussolé.  Le film est plaisant,  on se laisse emporter dans cette révolution qui va faire mal et qui a fait quelques mal: une intrigue plus lente, moins de consistance ce qui gâche un peu le visionnage. Mais on peut espérer une suite qui en jette et qui clora cette saga en beauté.  

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s