La Chasse de Thomas Vinterberg

Note du film : 9/10

La chasse est mon premier film danois et je pense que ce sera pas le dernier. Réalisé par Thomas Vinterberg,  le film regroupe un casting assez peu connu sauf pour ce qui est de Mads Mikkelsen, le personnage principal de la série Hannibal. La chasse est un film à la fois dépaysant et un drame bouleversant qui ne dépeint pas pas seulement les conséquences d’un mensonge sur un homme mais il fait place aux émotions de chaque intervenant.

Histoire :

Ce que j’en pense :   

L’histoire se centre sur Lucas, père divorcé et auxiliaire dans un jardin d’enfants. Alors que sa vie reprend son cours et que tout s’éclaircit enfin pour lui, une enfant du jardin d’enfant où il travaille, l’accuse de pédophilie. Cet acte que la gamine dénonce va mettre à rude épreuve toute une communauté bouleversée.

La Chasse est sans doute le film qui m’a le plus surpris durant les vacances. Je ne m’attendais pas un film aussi abouti et réussi. On est plongé dans un pays profond où nature, chasse et traditions se mêlent et servent de cadre splendide à un récit douloureux. C’est forcément dépaysant. La grande  force de ce film réside dans sa réalisation immersive et son histoire parfaitement équilibré et juste. Le spectateur est balancé entre deux, à la fois du côté de la communauté bouleversée, en détresse qui protège la famille et à la fois du côté de Lucas innocent des actes dont on l’accuse. On comprend la famille de la supposé-victime et les actes de la communauté car comment pourraient-ils rester insensibles face cette ignominie ? Les différents moments que vivent chaque personnages révèlent l’intensité et la justesse du récit.

image

Par moment, on est face à des scènes complètement irréalistes et révoltantes, notamment, lorsque la gamine décide afin d’avouer son mensonge à sa mère à propos des accusations qu’elle a proférée à l’encontre de Lucas. Malheureusement, la mère n’entend pas raison qui pense que sa fille a peur (c’est concevable), la petite va donc retourner dans son mutisme. Les enfants, ne l’oublions pas, sont aussi de parfaits menteurs. Ce ne sont pas forcément des anges. Mais dans les pays nordiques, le principe de l’enfant-roi règne et donc cause sûrement de nombreux problèmes. La scène final est également épatante et émouvante (c’est plus intéressant à voir par soi-même).

image

Le film évoque et tente également de faire le portrait de l’homme moderne et de la virilité car en effet le personnage principal est torturé entre son travail, principalement réservé aux femmes et son passe-temps plus « masculin ».
Le petit plus du film réside dans sa musique discrète et très efficace. C’est mieux ainsi pour ne pas ajouter un effet lacrymal inutile.

image

Quant au casting, il est exemplaire. La performance de Mads Mikkelsen est simplement époustouflante. Il sait parfaitement exprimer la détresse, le désarroi face à un lynchage collectif et à une violence pénible et la douleur. Gravitant autour de lui, une gamine, Annika Wedderkopp, dont l’interprétation est impeccable, une vraie petite perle. Le reste du cast’ est globalement efficace dans leur rôle respectif.

En bref, La Chasse de Thomas Vinterberg est un film puissant, bouleversant qui ne nous laisse pas indemne aux dernières secondes, notamment, grâce aux acteurs incroyables. Juste magistrale !

A plus pour de nouveaux billets…

Publicités

2 réflexions sur “La Chasse de Thomas Vinterberg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s