Lovie, Rosie de Christian Ditter

Note de ce film : 6/10

De retour sur une comédie romantique anglaise que j’attendais avec impatience Love, Rosie, sorti en 2014. Il est vrai que le film ne rivalise pas avec d’autres comédies romantiques comme Like Crazy mais c’est un bon divertissement si vous souhaitez passer un bon moment devant la télé un samedi soir. Adapté du roman de Cecelia Ahern (auteur de P.S. I love you) publié en 2004 sous le titre Where the rainbows end ou La vie est un arc en ciel en français, Lovie, Rosie regroupe coté casting Sam Claflin, un des personnages d’Hunger Games et Lily Collins, la fille de Phil Collins.

Histoire :

(La musique du trailer est juste sublime, je l’ai écouté pendant des jours et des jours. C’est High Hopes de Kodaline)

Critique :

Bien évidemment, ayant lu le livre avant la sortie du film, je ne vais pas comparé le livre au film car il est clair qu’ils sont différents dans le contenu. D’autant plus que caser toute l’histoire aurait été, je pense, assez difficile. Et le fait que le roman est basé sur des échanges de messages et transposer de manière identique les récits n’auraient pas été efficace ou judicieux.

286555.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

J’ai été tout de même légérement déçu de certains moments clés et influents dans la vie des personnages qui ont été changés, supprimés ou non respectés car les protagonistes perdent, pour ma part, une partie de leur âme. On peut donner l’exemple du déménagement familiale à Boston dAlex, la fille de sa première fiancée qui n’est pas la sienne dans le film alors que dans le livre, c’était le cas et la reprise d’étude de Rosie qui n’est pas présente dans le film.
Mise à part ces petits changements et désagréments, l’ambiance reste drôle, comique et sympathique. On voit véritablement leur vie défiler et c’est sympa de les découvrir chacun de leur côté, grandir et évoluer.
De plus, certaines scènes, à peine effleurées dans le livre, ont été rajouté ce qui permet de voir de plus près leur relation amicale-amoureuse de longue distance.

Côté mise en scène, c’est plutôt efficace car ils ont laissé par moment le champ libre aux acteurs qui ont réussi à mettre à l’écran cette ambiguïté qui règne entre eux.

Les acteurs sont vraiment crédibles et convaincants. Lily Collins est drôle, cynique dans le rôle de Rosie. Elle est à la fois folle et responsable en jeune mère. Sam Claflin est également convaincant. Ces deux-là font vraiment la paire, c’est vraiment un duo charmant et efficace. Mention spéciale à l’actrice jouant Ruby, Jamie Winston, qui est exceptionnelle et qui est véritablement utile dans l’histoire avec son amitié avec Rosie (bon, je doute vraiment qu’une personne puisse vendre quoique soit sans une pharmacie sans aucune qualification).

La bande son, quant à elle, est vraiment adaptée et reflète parfaitement à l’histoire de Rosie. En plus, elle est utilisée de manière intelligente tout en marquant les différents époques.

En bref, Love, Rosie est un film sympathique qui se laisse regarder et qui fera sourire. Mais, je vous conseille nettement plus le livre qui est absolument génial et dont vous trouverez la critique ici. Et si vous voulez une comédie beaucoup plus aboutie et plus dramatique, regardez Like Crazy qui est juste magnifique, touchant et qui regroupe un duo sublime et qui se complète.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s