Wonder Woman de Patty Jenkins (2017)

Coucou chers abonnés et chères abonnés,

Wonder Woman : AfficheJe reviens aujourd’hui avec un blockbuster que j’attendais impatiemment, Wonder Woman réalisé par Patty Jenkins. Après des critiques très mauvaises des deux derniers films de DCEU, Batman vs Superman et Suicide Squad, tous les espoirs l’univers étendu de DC repose sur Wonder Woman. L’espoir tant attendu pour redorer le blason a-t-il réussi à assouvir les souhaits du public et des critiques ?

Synopsis

C’était avant qu’elle ne devienne Wonder Woman, à l’époque où elle était encore Diana, princesse des Amazones et combattante invincible. Un jour, un pilote américain s’écrase sur l’île paradisiaque où elle vit, à l‘abri des fracas du monde. Lorsqu’il lui raconte qu’une guerre terrible fait rage à l’autre bout de la planète, Diana quitte son havre de paix, convaincue qu’elle doit enrayer la menace. En s’alliant aux hommes dans un combat destiné à mettre fin à la guerre, Diana découvrira toute l’étendue de ses pouvoirs… et son véritable destin.

Mon avis

Le quatrième film de l’univers étendu de DC revient en trombe avec une héroïne dans un rôle principal et une réalisatrice, Patty Jenkins ce qui est plutôt rare dans le monde de blockbusters. Et que dire de cette nouvelle héroïne ? Patty Jenkins a réussi à remettre sur les rails un univers qui a connu depuis l’année dernière une descente aux enfers avec en premier le Batman vs Superman (mal jugé pour ma part) dont les critiques avaient été très négatives et ensuite avec Suicide Squad qui a mon sens n’a pas été réussi. Mais l’arrivée de la très connue Wonder Woman a redonné un sorte de nouveau souffle à l’univers. Et j’en suis très ravi. Le film est une franche réussite et a réussi haut la main de prendre une icône des années 70 pour la remettre au goût du jour et dans notre temps. Bien que son univers est très connu et on prend pourtant un malin plaisir à redécouvrir son origine, son histoire et ses péripéties.

Résultat d’images pour wonder woman 2017

Dès le début, on découvre son enfance, sa vie sur l’île de Themyscira, son île natale et évidemment tout l’univers des Amazones, leurs rôles, leurs histoires et leurs raisons d’être. Tout y est très bien expliqué, la raison d’être de Diana, des Amazones… Cela a été très plaisant de redécouvrir le milieu dans lequel Diana a vécu, cette île paradisiaque où on ne retrouve que des femmes (le bonheur pour les mecs !) et également d’être immergé dans ce milieu fascinant et unique. Je trouve que le début du film est ce qu’il y a de plus réussi. Ensuite, on suit Diana après que Steve (pas Steve Rogers, mais Steve Trevor) ait découvert l’île et amené les allemands sur Themyscira. C’est à partir de ce moment que Diana devient une héroïne incroyable à la fois douce, forte, naïve qui va apprendre à connaître un monde effroyable. J’avais un peu peur de l’époque dans lequel le film s’inscrit. Et je dois dire que c’est très réussi. On découvre au travers des yeux innocents de Diana l’horreur humaine et l’horreur de la guerre.

Toute cette histoire est magnifiée par un visuel sublime et des effets spéciaux vraiment bluffants, notamment lors des combats des Amazones au début du film qui sont juste incroyables. Le visuel rendu est soigné mise à part quelques scènes qui n’ont pas reçu le même traitement de qualité mais cela n’empêche pas de savourer le film. Les scènes de combats sont extrêmement bien réalisés, impressionnantes et surtout grandioses. On n’est plus du tout dans le même monde, ici, c’est le monde des dieux qui règnent et les combats sont à la hauteur de leur puissance. Le plus dans ce film réside dans les ralentis qu’à choisi de faire Patty Jenkins. Ils prouvent la puissance de l’héroïne et mon dieu, les raclées qu’elle met sont étonnantes tellement, ça a l’air de faire mal.

Wonder Woman : Photo Gal Gadot

Le film prouve également que ce n’est pas qu’un film de super-héros où les blagues à n’en plus finir prennent la place à la trame et aux émotions. Dans Wonder Woman, l’émotion autant que le rire sont correctement mis en scène sans jamais tombé dans le ridicule et dans le too-much. L’émotion est présente et amène une profondeur intéressante au film et aux personnages. La scène entre Steve et Diana est parfaitement réalisé et montre une certaine complicité, une douceur dans cet échange.

Résultat d’images pour wonder woman film

Le film ne serait pas sans les acteurs qui sont très convaincants principalement pour Gal Gadot en Wonder Woman qui est juste incroyable dans le rôle. C’est vraiment un sans faute pour elle puisqu’elle incarne parfaitement l’héroïne tant physiquement que psychologiquement. Charismatique, féroce, douce, innocente, intelligente sont ce qui transparaît de son jeu. Son interprétation en est donc époustouflante et étincelante.
La musique est quant à elle intéressante mais pas aussi inoubliable que j’aurais pu le penser.

Mention spéciale au début du film présentant la Terre de manière très original avec les nuages ressortant de la planète. Le rendu est très soigné et apporte une certaine originalité dans la représentation.

En bref, Wonder Woman est film imposant de puissance, grandiose et spectaculaire, drôle et touchant. Ebloui par l’interprétation étincelante de Gal Gadot, le film séduit par son histoire, sa narration (certes simple, c’est une origin story), son visuel et surtout par ses scènes de combat époustouflant et qui ont un réel impact lors des coups. Autant vous dire, allez le voir, vous n’en serez qu’ébloui.

Publicités

22 réflexions sur “Wonder Woman de Patty Jenkins (2017)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s