John Wick de Chad Stahelski et David Leitch (2014)

Un tueur à gage à la retraite reprend du service après que le fils d’un mafioso russe tue son chien et vole sa voiture. Un pitch très simple pour un film de vengeance et d’action entraînant, violent, rythmé et avec un personnage badass et excellent.

Réalisé par Chad Stahelski, John Wick ne casse pas trois pattes à un canard enfin tout du moins côté scénario. Et que ça fait du bien de regarder un film qui ne te demande pas de disserter sur la vie, la mort et blablabla. Au contraire, le scénario entier se résume à une phrase voire moins. Et on n’en demande pas plus. Le point justement central n’est pas le scénario, Chad Stahelski se centre plus sur l’action, les lieux, les personnages (même s’ils ne sont pas extrêmement développé), pour une réalisation magistralement orchestrée, des scènes d’action impressionnantes pour le plus grand plaisir du spectateur.

Si le pitch est des plus basiques et des plus simplistes, les deux réalisateurs offrent avec ce premier volet un long-métrage nerveux, rythmé et implacable surtout grâce à Keanu Reeves badass à souhait, furieux, efficace et impitoyable dans ce rôle. John Wick devient un des meilleurs films de vengeance et d’actions de ces derniers temps, digne des meilleurs films d’actions asiatiques. D’autant plus que Chad Stahelski et David Leitch nous viennent tout droit du monde des cascadeurs. Ils savent exactement dans quoi ils mettent les pieds et de quoi ils parlent en matière de chorégraphie et comment les sublimer.

Dès les premières scènes, on s’attend à un déferlement après que le fils d’un gangster russe vole sa voiture et tue le chiot que sa femme décédée avait tenu à lui offrir pour qu’il ne soit pas seul dans cette épreuve. Et on obtient tout ce que ce genre peut nous offrir de mieux. Tout tourne autour du protagoniste, à savoir John Wick, et c’est ce qui fait sa force. Dans toutes les scènes quasiment , John Wick est présent et cela renforce pour ma part son aura et le mythe. Keanu Reeves revient en force et en forme pour notre plus grand bonheur après une traversée du désert très longue. Il trouve ici son meilleur film depuis un bon moment et le rôle lui sied comme un gant. Son manque d’expression lui permet d’être tout désigner pour être le meilleur interprète pour ce rôle.

De plus, John Wick n’a plus rien qui le retient ce qui le rend redoutablement inquiétant et dangereux. Tout le mythe construit autour de ce personnage est exaltant, bien amené et jouissif. Rappelez-vous l’histoire du bar et du stylo concernant John (je n’en dirais pas plus !) mais également la phrase de Viggo Tarasov : « c’est lui qu’on envoyait tué le croque-mitaine ».

On assiste donc pendant près d’1h50 à une tuerie sanglante, des fusillades sauvages ne faisant aucun survivant avec des scènes d’action jubilatoires et extrêmement prenantes. N’oublions tout le mystère qui entoure la société secrète dont le Continental est le QG. Dans ce premier opus, des pistes sont ouvertes et elles sont très intrigantes (fournisseur d’assurance, des nettoyeurs, des services en tout genre et un hôtel de luxe…). Le casting est complété et sublimé par une myriade de guests de luxe. De Willem Dafoe, qui est génial, à Ian McShane, chacun apporte d’une manière intéressante tout le piquant et l’intérêt au film. Ce qui rend également le film assez prenant est sa BO sonore qui est excellente, vibrante, énergique et badass et elle colle parfaitement à l’univers.

En bref, John Wick fut une réelle surprise puisque je ne m’attendais aucunement à ce résultat. Qui aurait cru qu’un homme qui dézingue la mafia à lui seul à cause de la mort de son chien était un film à voir ? Je ne peux que vous le conseiller pour les scènes démentielles d’actions que Keanu Reeves parvient à orchestrer parfaitement.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s